Suivez-nous!

Football

Lyon poursuit sa lancée, Strasbourg se fait doubler

Lors de sa 24e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais recevait Strasbourg, une nouvelle fois dans le cadre d’un match aux enjeux opposés.

Victorieux face à Dijon, ce mercredi, sans vraiment briller, l’Olympique Lyonnais, actuel deuxième au classement, se devait d’une nouvelle fois l’emporter, pour empêcher le Paris Saint-Germain de potentiellement les doubler. A contrario, le club strasbourgeois dans une passe difficile, pouvait rêver de ressortir victorieux de cette rencontre, pour ainsi espérer remonter au classement et se sortir d’une période assez compliquée. 

Dès le début du match, les lyonnais ne laissent pas l’opportunité aux strasbourgeois de se procurer le ballon. Ainsi, à la 5’ minute de jeu Houssem Aouar tentera sa chance par un tir qui sera dévié par le portier Strasbourgeois, Eiji Kawashima.

La timidité de la défense alsacienne profitera pourtant peu après au numéro 10 lyonnais, Memphis Depay, magnifiquement servis dans la profondeur par Houssem Aouar. (20’) Quelques minutes plus tard, seulement, c’est au tour du camerounais Karl Toko Ekambi d’une nouvelle fois crucifier le but de Kawashima par un lob, permis grâce à une passe de Thiago Mendes. (30’) Lors de cette première période, en supériorité numérique due à l’exclusion du strasbourgeois Adrien Thomasson, l’OL tente à plusieurs reprises de marquer, étouffant la surface des Alsaciens. En fin de période les alsacien semblent aller un peu mieux.

Ainsi, au retour de la pause, Kevin Zohi imagera la première occasion strasbourgeoise, bien que celle-ci soit finalement captée par le porter portugais, sans trembler. Et si Strasbourg semble enfin s’être réveillé, côté Lyonnais, on ressent un peu plus de difficulté. Finalement, après une phase de possession lyonnaise en terre alsacienne, Memphis Depay doublera sa mise sur un coup franc, qui s’enroulera parfaitement dans la lucarne gauche de Kawashima.

Avec calme et sérénité, les Gones s’imposeront à domicile tout en permettant à la jeunesse de faire ses débuts en Ligue 1, à l’image du jeune milieu de terrain lyonnais, Florent Da Silva, entré à la 88’.

THIERRY LAUREY FUSTIGE L’ARBITRAGE

Avertis lors de la rencontre, l’entraîneur Strasbourgeois s’est exprimé sur le carton rouge obtenu par son joueur, en début de match : « On se retrouve à dix de manière un peu bête. Cela peut arriver. L’arbitre a sorti un second avertissement très ou trop rapidement mais ne l’a pas adressé ensuite pour Marcelo pour une main totalement volontaire en seconde période. Cela aurait dû lui valoir aussi un carton rouge. Pour info, il y a un joueur d’une grande équipe française qui est venu à Strasbourg cette année qui a pulvérisé le juge de touche… Insultes sur insultes ! Il n’a même pas pris un carton jaune et on ne lui a pas fait une remarque. Nous, on a un joueur qui dit un mot de travers, c’est carton rouge. Je ne dis pas que c’est bien mais après un quart d’heure, tu peux avoir un peu plus de calme et de maîtrise. Il y a eu deux poids deux mesures »

De son côté, Rudi Garcia peut savourer cette nouvelle victoire lyonnaise, ainsi que cette tête du championnat, provisoirement prise, en amont de la rencontre entre Lille et Nantes. Côté Strasbourg, la victoire des Verts face à Metz, ce dimanche après-midi les aura fait tombé à la 16e place.

Et en attendant de retrouver la Ligue 1 dès ce week-end, c’est la Coupe de France qui attendra les lyonnais ce mardi soir, contre Ajaccio.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football