Suivez-nous!

Football

Les enjeux du week-end en Ligue 1

Nouveau week-end de Ligue 1 en perspective pour nos vingt clubs de l’élite, qui entament dès demain, leur 25ème rencontre dans ce championnat aussi difficile qu’haletant.

Rarement à ce stade du championnat autant d’équipes ont collé et concurrencé l’ogre parisien, si souverain ces dernières. Au pire, pour le PSG, la deuxième place était acquise comme en 2017 où l’AS Monaco dôté d’une génération dorée coiffait le club de la capitale pour aller décrocher son huitième titre de champion de France. Cette saison, Lille, Lyon et encore Monaco tiennent en haleine le rival parisien. Être champion de France en fin de saison, aucune équipe ne peut le déclarer actuellement, même si le LOSC garde ses deux longueurs d’avance.

La Ligue 1 laisse son lot de suspens cette année, notamment à l’arrière où aucune équipe ne semble condamnée et aucune n’est encore pratiquement sauvée. Si le ventre mou semble constitué, de nombreuses équipes sont encore en phase de jouer la première partie de tableau ou encore mieux les places européennes occupées actuellement par Rennes et Lens. Pour découvrir une fin en trombe, la confiance est de mise, et cela commence dès ce week-end.

Briser la malédiction pour l’OM

L’une des affiches de cette journée se jouera en Gironde, sur les terres bordelaises, au Matmut Atlantique, où l’OM n’a jamais senti l’odeur de la victoire depuis le 1er octobre 1977 et une victoire 1-2 au Parc Lescure, il y a désormais 43 ans. Une éternité, 20 défaites et 13 nuls plus tard, la malédiction est toujours présente et hante sans cesse les joueurs et observateurs du club phocéen. Chaque année, cette rencontre devient un évènement pour les Marseillais, désireux de casser cette mauvaise dynamique, tandis que les Bordelais, ne veulent en rien stopper cette bonne série qui fait parler et qui met en lumière le club au scapulaire.

Dimanche, sans Payet, les Marseillais pourront compter sur cette dynamique nouvelle lancée en milieu de semaine, à Auxerre (victoire 0-2) pour espérer montrer un autre visage et se rapprocher de l’Europe. En effet, avec deux matchs de retard, l’OM est tombé à la 9ème place, à cinq points de la première place directement qualificative en Europa League actuellement occupée par Rennes. L’OM devance de peu les Girondins, installés sur leur 10ème place après les trois derniers revers en championnat. Un match compliqué à pronostiquer que les locaux auront à coeur de ne pas laisser échapper.

Le quatuor de tête à domicile pour continuer sur la bonne dynamique

Hasard du calendrier, les quatre locomotives échappées en tête de la Ligue 1 reçoivent à domicile ce week-end pour poursuivre la bonne dynamique et ne pas rater le train pour une place d’honneur en fin de saison. D’abord le PSG, en ouverture, qui reçoit un OGC Nice, double vainqueur cette semaine, à quatre jours de son déplacement à Barcelone. Lyon, enchaîne face à un concurrent plus armé à lui faire mal, le Montpellier HSC, lui aussi double vainqueur cette semaine et en confiance. Ce dimanche, Monaco reçoit Lorient et le LOSC, dans son Stade Pierre-Mauroy.

Des oppositions loin d’être déjà gagnées pour les meilleurs cette-saison, car les deux derniers adversaires cités Brest et Lorient sont loin d’être des victimes expiatoires et montrent des visages séduisants ces dernières semaines, tout comme Montpellier et Nice en regain de forme avant ce nouvel affrontement. Possible, donc, de voir un favori à Graal tomber dans son jardin pendant ce week-end-end. Palpitant.

Se sortir du gouffre

Dans l’environnement de notre bonne vieille Ligue 1, il n’y a pas que le haut de tableau dans la vie. En effet, tout en bas, dans les zones dangereuses, se trouvent deux formations bientôt opposées ce dimanche : Nîmes et Dijon. Un match pouvant marquer un tournant dans la suite de notre championnat. Après la victoire de Dijon aux Costières en décembre dernier, les Crocos ont la dalle et l’envie de prendre leur revanche pour se lancer vers le sprint final décisif et de regarder leur adversaire dans le rétroviseur.

Respectivement dans les deux derniers rangs du classement, seul le goal-average est en faveur des Dijonnais, à égalité avec son adversaire du dimanche après-midi. Une victoire donnerait un bol d’air et une avance bienvenue pour l’une de deux équipes. Un match qui sonne presque comme une finale.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football