Suivez-nous!

Football

OM : Steve Mandanda appel au calme avant le classique

Présent en conférence de presse ce vendredis après-midi, le gardien de l’Olympique de Marseille a tenu à appeler au calme, en amont de la rencontre face au rival parisien.

À l’issue d’une semaine plutôt chaotique du côté de la cité phocéenne, le classique attend, ce dimanche 7 février, les coéquipiers de Florian Thauvin. Un match qui sera difficile à aborder, et notamment de part les récents événements qui ont agité le camp marseillais.

En conférence d’avant-match, cet après-midi, Steve Mandanda a fait un appel fort de sens : « Ce sont des jours assez mouvementés. C’est dommage de vivre ces situations-là. Après, aujourd’hui, on a qu’une seule envie et qu’un seul intérêt pour le bien de tous : trouver une solution pour qu’il y ait de l’apaisement autour du club. On a besoin d’unité, d’apaisement et de calme. C’est ce qu’on recherche pour pouvoir finir au mieux cette saison. »
L’international français souhaiterai que le calme reprenne le dessus sur la tempête, qui ne cesse de toucher le vestiaire marseillais mais aussi ce qui l’entoure. Une ambiance forcément difficile à gérer, d’autant plus que l’effectif doit désormais compter sans son entraîneur, limogé en milieu de semaine.

Et sur la question du départ d’AVB, Mandanda s’est aussi exprimé : « La 2e saison s’est moins bien passée. Mais ça ne change rien à ce que je pense du coach. C’est quelqu’un que j’apprécie énormément. Humainement et techniquement, il nous a beaucoup apporté et a énormément fait pour nous. Dans le vestiaire, on était déçus de son départ. C’est aussi le milieu qui veut ça. Des choses se passent entre lui et la direction, c’est dommage que ça se termine comme ça. Il nous a expliqué les raisons, il nous l’a appris collectivement. Il y avait de la déception, mais on est professionnel, il y avait un match derrière, on n’a pas eu le temps de gamberger. » terminait le marseillais.

Une annonce qui pour sûr avait dû résonner dans le vestiaire des phocéens, tant la nouvelle était arrivé comme ça, sans prévenir.

Une chose est certaine, les marseillais devront se donner à 100 % ce dimanche, contre le rival parisien « pour le club, pour les supporters ».

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football