Suivez-nous!

Football

SRFC : Florian Maurice fait le point sur les prestations rennaises

Le directeur sportif du club breton s’est confié sur les prestations délivrées pas le vestiaire de Julien Stéphan récemment. D’ordinaire discret, Florian Maurice n’a pas mâché ses mots, sans oublier de se défendre.

Les rennais connaissent une saison contrastée. Après un début de saison intéressant, suivis d’une première participation en Ligue des Champions, historique pour le club bien que complètement raté, les hommes de Julien Stéphan ont semblé aussi ralentir en Ligue 1. Alors qu’il collait au quatuor en tête du classement, à quelques points à peine de l’AS Monaco, le vestiaire rennais ne s’est plus imposé depuis le 17 janvier dernier. Malheureux en Coupe de France, la semaine dernière, contre Angers, Stéphan et les siens ne semblent plus y arriver. Ils n’auront pas non plus su trouver la solution, dimanche dernier, face à une formation stéphanoise ambitieuse de l’emporter et de sortir victorieuse.

Actuel 5e au classement, le club d’Ille-et-Vilaine a déjà pris du retard sur ses concurrents et n’est plus qu’à un petit point de l’Olympique de Marseille et du RC Lens, respectivement 7e et 6e au classement.
Dans les colonnes de Ouest-France, Florian Maurice s’est confié sur les prestations rennaises, et notamment sur la dernière en date, contre Saint-Étienne : « La prestation contre Saint-Étienne ne me convient pas. J’ai exprimé mon mécontentement. Le président a aussi pris la parole. Quand il faut taper du poing sur la table, je le fais. La porte du vestiaire du stade en a pris un petit coup. J’attends une réaction à Montpellier. De l’orgueil, de la détermination, de l’envie, de l’efficacité. »

Interrogé sur le mercato estival du Stade Rennais plus décevant que réellement efficace cette saison, Maurice expliquait : « Je suis pointé du doigt depuis que je fais ce métier. Ce ne sont pas des critiques qui me touchent. On jugera le mercato en fin de saison, ou dans deux ans. Aujourd’hui, ces mêmes personnes félicitent mon ancien club de Lyon et ses joueurs. Sauf que j’ai fait le mercato à 98 %. Aujourd’hui, on en est satisfait, même si les prestations de certains ne sont pas à la hauteur des attentes. Je l’entends, mais laissez-les venir. (…) Il reste une compétition à jouer, une place à aller chercher. On le fera d’une seule manière : tous ensemble. »

En attendant, Rennes a rendez-vous à Montpellier ce samedi et devra s’illustrer si Stéphan et ses hommes souhaitent demeurer à la 5e place et espérer récupérer un ticket pour l’Europe en fin de saison.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football