Stade Rennais : Doku 9e du trophée Kopa, le début d’un chapitre glorieux ?

À l’occasion de la cérémonie du Ballon d’Or 2021 ce lundi au théâtre du Châtelet, d’autres récompenses ont été remises pour honorer la grande année réalisée par les gardiens, les joueuses, mais aussi les jeunes joueurs. Seul joueur rennais nominé hier, Jérémy Doku a plus que jamais, l’avenir devant lui.

Illustration : "Stade Rennais : Doku 9e du trophée Kopa, le début d’un chapitre glorieux ?"

Outre le Ballon d’Or remporté par Lionel Messi en clôture de la soirée parisienne, le trophée Kopa a notamment été remis comme d’autres trophées spécifiques. Ils étaient dix jeunes joueurs de moins de 21 ans à concourir pour le remporter, et c’est finalement le grand favori qui a triomphé. Pedri succède en effet à Matthijs De Ligt et Kylian Mbappé au sommet des espoirs mondiaux. Si derrière lui, des joueurs comme Jude Bellingham, ou encore Jamal Musiala représentent les top clubs mondiaux, régulièrement favoris de la Ligue des Champions, Jérémy Doku se classe 9e et offre au Stade Rennais une distinction notable.

Une gestion des jeunes qui ne cesse d’impressionner

Édouard Mendy concourait parmi les favoris pour remporter le prestigieux trophée Yachine, promis au meilleur gardien de l’année. Finalement remporté par Gianluigi Donnarumma, ce trophée a lui aussi suscité les polémiques, et l’ancien Rennais méritait d’être le gagnant pour beaucoup d’observateurs.

Symbole de la réussite rennaise, la trajectoire d’Ousmane Dembélé avait également créé la sensation à son arrivée à Dortmund en 2017. Rapidement à l’aise au très haut niveau, il n’a pas tardé à remporter la Coupe du Monde avec les Bleus, et à se placer comme un élément très apprécié de la direction du FC Barcelone, encore aujourd’hui. Jérémy Doku n’a pas été formé à Rennes, mais s’inscrit bel et bien dans cette lignée de joueurs pour qui le Stade Rennais a offert un tremplin express.

Au même niveau que les plus grands espoirs mondiaux

À la 9e place, Doku est devancé d’assez loin par Pedri, Jamal Musiala et Jude Bellingham, le trio de tête du trophée Kopa 2021. Néanmoins, il se classe à égalité parfaite avec Giovanni Reyna, l’Américain de Dortmund, très proche du Néerlandais Ryan Gravenberch ou encore de l’Allemand Florian Wirtz et de l’Anglais d’Arsenal Bukayo Saka.

À 19 ans, celui qui a récemment reçu les éloges de Thierry Henry s’impose comme un incontournable du championnat de France, et pourrait bien rapidement s’imposer comme un pilier au niveau européen. Alors que le FC Barcelone aurait déjà coché son nom, l’avenir semble tout tracé pour celui qui parvient à se placer déjà très haut dans l’esprit des observateurs, sans pour autant jouer dans un club aux dimensions comparables à celles d’un géant.

Encore plus de football

Voir plus