Suivez-nous!

Stades

Le monde qui nous entoure regorge de stades, d’enceintes visant à rassembler plusieurs groupes de personnes attirées par la même passion. Un stade, qu’il soit historique ou non, sera toujours un endroit spécial où des moments de vie spéciaux se passent et marquent des existences. Que ce soit pour du football, du rugby, du tennis ou des événements internationaux, ils permettent au monde de la culture de s’épanouir. Certains liés au football sont mythiques comme la Bombonera à Buenos-Aires ou encore le Maracana à Rio de Janeiro, où certains événements assez importants se sont déroulées. Mais ce qui est clair, c’est que chaque stade possède son histoire, propre à lui-même. 

Chez Score.Fr, nous vous proposons de vous présenter les stades de football les plus impressionnants de notre Ligue 1 des plus modernes aux plus anciens et historiques enceintes de notre championnat. Découvrez l’ensemble des stades des 20 clubs de Ligue 1. 

100 % d’histoires

Chaque stade est unique et vous propose son lot d’histoires, de moments et déceptions, mais chacun les siens. Que ce soit un stade sorti de terre au siècle dernier, qui a vu jouer des milliers de joueurs de football ou un stade flambant neuf sorti il n’y a pas si longtemps que ça, et qui a déjà dû proposer des événements magiques. 

Des nouveaux stades flambants neufs 

Inspirés pour les grandes compétitions, certains stades sont sortis de terre ces dernières années. Notamment en France, où avec l’Euro UEFA 2016 beaucoup de clubs de football se sont construits un nouvel écrin. C’est le cas du LOSC (Stade Pierre-Mauroy), de l’OL (Groupama Stadium), des Girondins de Bordeaux (Matmut Atlantique) ou encore de l’OGC Nice (Allianz Riviera). D’autres ont choisi d’apporter la touche nécessaire pour moderniser l’enceinte déjà très belle. Un toit spectaculaire était ajouté au Stade Vélodrome (OM), les sièges furent changés au Parc des Princes (PSG), tandis qu’à Saint-Etienne et à Lens, un lifting paraissait nécessaire. Le Stade Geoffroy-Guichard a comblé le vide en rajoutant des tribunes sur les côtés pour refermer l’enceinte tandis qu’à Bollaert-Delelis, la capacité d’accueil a été réduite, mais l’amélioration a été considérable dans la vie du stade notamment avec de nouveaux sièges et une accessibilité davantage fonctionnelle. 

Des outils multifonctions

Si certains stades ont vu le jour ces dernières années, ils n’ont pas échappé eux aussi aux avancées technologiques. En France, un stade représente le renouveau de la vision d’une enceinte sportive, le Stade Pierre-Mauroy loué par le LOSC. Imaginé par Michel Seydoux, à l’aube des années 2000, ce dernier a vu le jour au jour d’août 2012 contre l’AS Nancy-Lorraine. Vêtu d’un gris électrique, il possède une option presque unique en Europe : son toit. En effet, ce dernier permet en cas de mauvais temps, de se refermer ou en cas de beau temps, de s’ouvrir. Une innovation qui permet également de faire monter le bruit. 

Le surnommé « Grand Stade » à l’époque, a déjà vu de nombreuses compétitions se dérouler dans son enceinte. Doté d’une fonction spéciale, il permet de changer la configuration de la pelouse football en configuration concert ou encore mieux, en configuration tennis, handball, rugby, basket ou encore moto-cross. Des éléments qui ont pu faire connaître ce stade dans le monde entier, mais aussi la culture de la ville et du patrimoine de la région Hauts-de-France. Une inspiration pour beaucoup d’autres enceintes comme le Groupama Stadium, même si ce dernier ne dispose pas des mêmes fonctionnalités.